Aux 4 Sabots !

Pour tous les équi-passionnés !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Sabots' Mag, quatrième du nom.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
HorseLatitudes
Poulain
Poulain
avatar

Féminin Nombre de messages : 625
Age : 27
Prénom : Sushi

MessageSujet: Le Sabots' Mag, quatrième du nom.   Lun 15 Mar - 21:46




-------------------------------------------------------------







Le printemps, bientôt le printemps, et du grand air pour nos quatre sabots. Le Sabots' Mag revient, quelque peu fatigué, essoufflé même, par l'après-lancement. Mais qu'à cela ne tienne, voici pour vous le quatrième numéro avec une nouvelle contributrice, plein de gagnants aux concours, et des rubriques qui se concrétisent. Je lance un énième appel à toutes personnes qui souhaiteraient faire publier quelque chose dans notre gazette, je sais que le temps manque à certaines, mais si vous avez une petite anecdote, des photos, des exercices à nous faire partager, c'est avec plaisir. Sur ce, bonne lecture à toute ! Et je remercie très sincèrement Miiss-Loé, £ollipop, Cycia et Kellou pour leurs contributions respectives.
HL






Voici pour le Sabots' Mag et toute sa petite équipe une occasion de vous proposer concrètement de nouvelles rubriques. Pour le mois prochain, un portfolio verra peut-être le jour, un post va être crée muni d'un sondage à votre service afin d'en choisir les thèmes. De plus, le forum pourrait organier des concours uniquement dans le cadre de la gazette comme "le concours du meilleur résumé" ou "le concours de topic le plus lu", etc. De quoi créer une compétition entre les membres, certes, mais aussi inciter les nouveaux venus à partager leur passion avec nous. Et pour finir, une sélection d'article concernant le monde équestre pourrait être effectuée chaque mois, il suffit de farfouiller quelques minutes sur le web pour trouver quelque chose. Je vous laisse donc à vos claviers en attendant l'avis des lecteurs.
HL






Le camarguais



Région d'origine : Camargue (France)
Morphologie: Cheval de selle
Taille: 1,35m à 1,50m
Robe: Toujours grise
Tête: Lourde, carrée et expressive
Pieds: Solides et larges
Caractère: Robuste et sobre
Utilisation d'origine: Travail du bétail.

Origines ::
Le camarguais fait partie des races les plus anciennes du monde. La question de son origine demeure pour savoir quelle fut l'influence des chevaux arabes, berbères, asiatiques ou celtes sur la race. Le mélange de plusieurs thèses pourrait être la réponse au mystère de son origine car les animaux à l'état sauvage ont pu se mélanger et se rencontrer au fil du temps, la sélection naturelle se chargeant de créer une race bien définie, adaptée au régions hostiles du delta du Rhône et de ses environs. La rudesse de la vie dans cette région sur de nombreuses générations a pu faire que les plus forts et les plus résistants de ces animaux survécurent, afin de donner naissance à une descendance capable de perpétuer la race.

Mythes et légendes ::
De nombreux nombreux récits disent que le cheval camarguais est un animal "né de l'écume de la mer". Une légende dit qu'un homme qui était poursuivi par un taureau noir sur la plage des Saintes-Maries-de-la-Mer et n'eut pas d'autre choix que de se jeter à la mer. Alors que les flots l'emportaient, il fut sauvé par un étalon qui sortit de l'écume et lui dis : "Je ne serais jamais ton esclave, mais ton ami". L'homme apprivoisa l'étalon durant trois jours et celui-ci devint à la fois son meilleur ami et le fondateur des chevaux camarguais. Il existe divers variante de cette légende.
£olliipop

-------------------------------------------------------------

DES CHEVAUX ET DES HOMMES.
- La représentation artistique du mois
• Théodore Géricault, le peintre des chevaux.
Salut à toutes Smile !! Ce mois-ci, une petite page artistique vient s’ajouter au Sabots’ mag, pour votre plaisir j’espère Wink !!!
Aujourd’hui, j’ai choisi de vous présenter un tableau du peintre Français Théodore Géricault, que vous connaissez peut être à travers sont très célèbre tableau Le radeau de la Méduse. Mais pourquoi m’intéresser à ce peintre là ?
Simplement parce que Monsieur Géricault se révéla en effet être un passionné de chevaux et la plupart de ses toiles présentent cette animal Smile ! Intéressons nous très rapidement à lui Smile !! Théodore Géricault est un peintre du 19ème siècle ( 1791-1824) appartenant au mouvement romantique. Il fut un grand ami d’Eugène Delacroix, que vous connaissez aussi certainement de par sa fameuse réalisation La Liberté guidant le peuple ; chef de file du mouvement romantique (qui s’opposait alors au mouvement néo-classique, mais ça, c’est une autre histoire ^^). Mais parlons cheval Smile !! Géricault était lui-même cavalier Wink !! Il exécuta de nombreux dessins et études anatomiques afin de représenter au mieux la plus noble conquête de l’homme Smile !!! Il réalise des toiles où le cheval est seul acteur, en dépeint des portraits presque humains et pleins d’émotion, dans un cadre parfois assez troublé. Malheureusement pour lui, il décèdera de sa passion en 1824, suite à une mauvaise chute de cheval Sad .

Maintenant, penchons nous sur cette toile Smile !! Admirez Wink

Cheval cabré dit Tamerlan – T. Géricault – Huile sur toile, 45 x 37 cm – Musée des Beaux-arts de Rouen.
(C) RMN / Droits réservés


Quelle belle bête non ^^ ? Géricault nous présente ici un magnifique cheval crème à la crinière joliment tressée. L’animal est cabré et solidement ancré au sol. En effet, remarquez la force de ses appuis, ses postérieurs pliés, il exécute une belle pesade. Le peintre sait ici rendre calme et force. Appréciez chaque muscle en contraction de son arrière main mais aussi ses épaules et son encolure épaisse. Le cheval occupe la majeur partie de la toile et la construit entièrement, il est seul acteur, se détachant sur un fond tourmenté.
Mais Géricault met en contraste le mouvement de cette masse calme en mouvement avec ses « émotions » intérieurs. Regardez l’œil et les oreilles en arrière. Cet étalon n’a-t-il pas l’air un tantinet contrarié ? J’ai précisé que Géricault réalisait des portraits de chevaux très vivants et expressifs, c’est bien le cas ici. L’animal semble perplexe ou même quelque peu pensif. Alors que son mouvement pourrait être vif, voir défensif, je trouve pour ma part, que le cheval semble presque ailleurs pendant qu’il se lève. Ou alors, s’il est en train d’exécuter une figure de haute école (je pense que c’est le cas), il semble perplexe quant à ce qu’on lui demande. Ce qui est néanmoins sûr, c’est que le maitre use parfaitement de son pinceau pour réaliser ce regard qui nous questionne et qui traduit les pensées que pourraient avoir l’animal.
Et le harnachement maintenant ? Le filet et l’embouchure sont plus que simples. Cependant, remarquez la selle. Elle est de type selle orientale. C’est normal, les romantiques sont complètement fans du monde oriental et l’on a ici un témoignage de cette tendance orientalisante qui poussa par ailleurs les artistes à voyager au Maroc, en Tunisie, etc.. Elle semble assez riche avec ses belles couleurs rouges et jaunes (du fil d’or peut être ^^ ?). Ne pensez-pas que Géricault eu la flemme de détailler la selle qui fait un peu « barbouillée ». Cela est propre aux romantiques. Une peinture qui tient plus du coloris que du dessin (le dessin, c’est pour les classiques Wink ). En effet regardez encore attentivement notre animal. Si chaque muscle ressort, si chaque ombre le sculpte, si ses crins ont l’air si soyeux, tout est construit en différentes teintes de couleurs qui se mélangent ou non, qui s’harmonisent et se superposent, mais, il n’y a pas de trait, pas de dessin, pas de contours. Tout est orchestré par la couleur, c’est romantique Wink
En tout cas, sans pousser l’analyse plastique bien plus loin (car je doute que cela vous intéresse Wink ), on remarque que le peintre, avec sa touche peut être vive mais contrôlée, nous présente ici un magnifique animal, puissant mais calme et tourmenté en même temps.
Une force tranquille qui se devine du premier coup d’oeil et qui, quand on la regarde plus attentivement, nous interpelle avec son regard aussi expressif que celui d’un homme. Ce cheval est un véritable personnage.

Ainsi, je m’arrêterais ici et vous pousserais à encore admirer cette réalisation parfaitement exécutée par Théodore Géricault Wink !!
En espérant vous avoir intéressé, je vous dis à bientôt et bonne lecture du Sabots’ mag Very Happy !!
Cycia






Félicitations pour leur première place : à Virginie =) aux deux concours photo, et à Cycia et Virginie =) aux concours graphique :

Ainsi qu’à £ollipop pour son unique participation au concours dessin :

HL






La mobilisation des hanches.

En voilà un exercice qu'il est bien. Mais a quoi sert-il exactement ?
C'est simple, mobiliser les hanches du cheval a plusieurs intérêts, dont principalement :
1) Lorsqu'un cheval désengage ses postérieurs, il n'est plus en posture de domination. En effet, sans engagement sous sa masse, il n'a plus suffisamment d'impulsion pour réagir aussi vivement que dans le cas contraire. Ainsi, le cheval n'est plus un danger et se soumet volontairement.
2) Le déplacement des hanches permet de reconnecter son cheval. On a tous déjà observé des situations de chevaux qui se détachent totalement de leur cavalier, j'entends par là lors du travail à pied, et qui s'arrêtent en plein exercice tête relevée, ou encore qui préfèrent rester brouter à l'entrée de la carrière plutôt que d'y suivre son cavalier. Lui mobiliser les hanches le rappelle à l'ordre, principalement pris comme une sanction, ce mouvement lui rappelle qu'un prédateur est prêt à lui mordre les fesses.
3) Un cheval qui cède à pied, cède sous la selle. De ce fait, après une bonne préparation, les déplacements latéraux se simplifieront.

Maintenant, enseigner et demander le déplacement de hanches à son cheval se sépare en deux étapes :

I) La mobilisation par pression :

Je me tiens devant mon cheval, longe en main tenue longue cependant. Je me déplace près de son corps en direction de son arrière-main, d'un côté comme de l'autre. Un fois au niveau de son flanc, je caresse doucement la zone située sur le ventre juste à côté du grasset. Puis j'y pose ma main et débute une légère pression. Attention, je dois garder la longe dans l'autre main sans pour autant attirer la tête du cheval vers moi. Ensuite, j'augmente progressivement la pression jusqu'à obtention d'une réponse. Je me contente tout d'abord d'un quart de cercle avant d'en demander plus. Il faut réellement prendre garder à ne pas faire durer la pression après que le cheval a cédé. Toutefois, un bon déplacement s'obtient lorsque les antérieurs restent posés au sol.

II) La mobilisation par suggestion :

Une fois que le déplacement de hanches par pression est maîtrisé, il est temps de passer au stade supérieur. Je me tiens toujours devant mon cheval et conserve la longe dans une main. Puis je décris un demi-cercle en direction de ses hanches sans les quitter du regard. Le cheval ne cèdera pas immédiatement lors des premières tentatives. La difficulté réside donc dans le dosage de la pression à exercer. Au fur et à mesure que la cession se fait longue à venir, j'augmente la pression, un claquement de langue, un tape sur ma cuisse, j'augmente mon énergie jusqu'à lui toucher la zone de pression sur le ventre. Ainsi, au bout de plusieurs essais, le cheval saura déplacer ses hanches dès lors que je me déplace vers celles-ci.
HL






Les soins d'hiver : Partie II : La tonte.

Article spécial pour les soins d'hiver. Voici quelques conseils pour les soins à apporter à votre cheval l’hiver.

Ensuite, la tondeuse. Certains cavaliers préfèrent mettre leur cheval au repos l'hiver, et d'autres continuent de travailler. Le problème, c'est que même l'hiver, un cheval transpire. Et là, c'est beaucoup plus difficile de sécher les poils ! Une solution : La tondeuse ! Oui, bizarrement, tondre est une solution l'hiver. Tout simplement parce que le cheval est beaucoup plus facile à sécher après le travail. C'est comme nous : Plus les cheveux ne sont courts, plus vite ils sèchent !
Avant de tondre, il faut désensibiliser le cheval. Vous pouvez allumer la tondeuse, la laisser près de lui allumée tout en lui donnant une petit friandise (s'il ne bouge pas) pour qu'il associe la tondeuse au bien. Mais s'il bouge, ne le frappez surtout pas, il prendra peur sinon. Si vous lui donnez une friandise alors qu'il s'inquiète, il comprendra que c'est bien, et donc s'inquiètera encore plus. Il faut le rassurer jusqu'à ce qu'il soit calme, et à ce moment, le récompenser.
Après la désensibilisation : la tonte. Le plus important est de tondre les zones qui transpirent le plus. Il y a plusieurs modèles de tontes.
La Tonte Light : on dégage simplement du dessous de l’encolure au poitrail. Cette forme de tonte très légère convient aux poneys d'initiation vivant au pré et en stabulation. En effet, cette tonte allège les parties suant (bas de l'encolure, poitrail et inter-ars) le plus vite en le découvrant au minimum.
La Tonte Tablier : on prolonge la tonte des auges au milieu du ventre. Cette tonte convient aux chevaux et aux poneys de club et de loisirs. De cette façon, le passage de sangle est également tondu, ce qui évite les risques de blessure dues aux poils séchés de sueur. La tonte de la tête reste à l'appréciation de chacun, mais c'est une zone toujours délicate à tondre, bien que le cheval ait toujours tendance à suer au niveau des auges.
La Tonte de Trait : on tond en plus des épaules aux cuisses (les poils sous le tapis ne sont pas tondus). Cette forme convient aux chevaux et aux poneys vivant principalement à l'intérieur. La tonte de la tête comporte toujours les mêmes limites. Au niveau du grasset, un arrondi est souvent exécuté pour éviter les épis, mais l'effet n'est pas toujours réussi et dessiner une ligne droite est plus flatteur pour la ligne du cheval. Au niveau des cuisses, on peut tondre les chevaux très poilus qui suent à cause des frottements. Pour les membres, il est beaucoup plus esthétique de suivre la ligne inférieure des muscles des épaules ou des cuises que de tondre plus bas.
La Tonte de Course ou en Manteau : la totalité de la tête et de l'encolure sont tondus. Le reste est tondu comme pour la Tonte de Trait. C'est la tonte idéale pour les chevaux de club vivant en box. Comme dans la tonte précédente, vous avez différentes possibilités pour la tête, les cuisses et les membres.
La Tonte de Chasse : presque la totalité du corps est tondue. Seul en dessous des épaules et des cuisses, et à l'emplacement de la selle les poils restent à la longueur normale. A partir de cette tonte, le cheval a besoin d'une couverture au box et d'un couvre-rein pendant l'échauffement. Le fait de garder la forme du tapis permet d'avoir une protection supplémentaire pour le cheval. Par contre, il est indispensable de bien brosser cette zone pour que le cheval ne soit pas irrité par les poils collés.
La Tonte Totale : c'est la tonte du cheval de sport. En ce qui concerne la tête et les membres, vous n'êtes pas obligé de les tondre complètement. D'autre part, vous pouvez, par précaution, conserver une zone intacte au niveau du garrot.
Bien sûr, pour un cheval tondu, il faut impérativement une couverture au pré, et lorsque les reins son découverts, il est préférable d'utiliser un couvre-reins pour l'échauffement, et peut-être une couverture au box.
Avec ça, votre cheval sera beaucoup plus facile à sécher !>>
£olliipop






PEARL

Chapitre 3 : Un ami pour la vie.

La montagne, le vent dans les crins, le bruit des sabots foulant l’herbe verte du printemps et dorée de l’été, le clapotis de l’eau qui ruisselle, les gerbes d’eau quand je galope dedans, les éclairs qui m’ont toujours effrayé, la pluie, la poussière, la chaleur du troupeau, les longues nuits d’été, le chant apaisant des grillons…
BAM ! BAM ! BAM ! BAM !
Je m’éveillai en sursaut. Dans le box, l’étalon noir ruait désespérément, l’écume tachant sa belle robe d’ébène, la panique donnant un éclat de folie à ses yeux.
Il se cabrait, dans l’ultime espoir de sortir de cet endroit clos, si petit, si effrayant.
Le poulain regardait l’étalon faire, sans bruit, résigné à la vie de servitude qui lui était réservée. Il n’avait rien choisi lui, il n’avait rien demandé. On lui avait arraché sa liberté, la liberté que tous les chevaux chérissent, la liberté de galoper…On lui avait pris sa raison de vivre, on nous a pris notre raison de vivre.
Les uns se résignent, d’autres se battent. Et moi, dans tout ça, je choisis quoi ? Pour le moment, fermer les yeux…Oui, fermer les yeux, c’est si simple. La vie est tellement plus dure, surtout lorsqu’elle s’annonce sous forme de coups, de batailles, de souffrances et de haine. Cela vaut-il la peine de se battre ? Cela vaut-il la peine de vivre ? Je n’en savais encore rien. Pour le moment, je fermai juste les yeux.
Meuglements de vaches. Poussière. Incompréhension. Je venais de m’éveiller. Je me redressai péniblement. Le manque de nourriture se faisait sentir. Mon poil était terne, mes yeux vitreux et mes côtes saillaient. Mon ami, Fred n’était pas revenu. Je me sentais abandonnée. Je jetais un œil par dessus le battant du box et vit un nuage de poussière. J’entendis des sifflements, des cris de cow-boys. C’était, appris-je plus tard, une transhumance, c’est à dire, un déplacement des vaches d’un pâturage à un autre. Les chevaux, montés par les humains semblaient leur obéir en tout. Quand je vis un des chevaux manquer de se faire arracher la bouche pour virer de bord, je sus. Je sus que jamais je ne me plierai à ces ordres qu’ils osaient nous donner, à nous, nous les grands destriers, les coursiers des cieux, les fils et les filles du vent.
Ma résolution prise, je relevais la tête, arquais ma queue en une posture fière et hennis d’un grand coup en y mettant ma rage d’être enfermée, ma peur, mes angoisses, ma colère, et ma rébellion. Mon hennissement de défi fit se retourner Le Grand. Lorsqu’il me regarda, je frissonnai, mais ne détournais pas le regard. Son regard se fit pensif. Il caressa sa barbiche d’un geste songeur. Il resta ainsi longuement, moi le défiant du regard, lui réfléchissant à la provocation que je lui lançais. Lorsque les vaches furent passées, il talonna brutalement son cheval, le faisant tourner d’une manière brutale. Le cheval alezan ne protesta pas, mais je vis au fond de ses yeux le désespoir qu’il éprouvait. Il avait dû être un fier mustang lui aussi, il avait du galoper dans les plaines, libre de toute contrainte, mais les Hommes lui avaient tout pris. Le Grand donna des ordres à un vieux cow-boy nommé Hadley.
Hadley n’était pas un mauvais bougre, il s’était juste résigné à exécuter les ordres pour garder sa place. Certes, il le faisait à contre cœur, mais il le faisait tout de même.
Il se dirigea vers moi, et entra fermement dans le box. Il me saisit par la crinière et m’enfila leur licol de corde fine, que je haïssais tant. Il tira. Je résistais. Il tira plus fort, la corde m’entamant cruellement la peau. Je cédai.
Il m’emmena dans un corral. Là, il m’enleva tout et me laissa libre. Enfin ! Je galopais, ruais, hennissais tant que je pouvais. Après un moment, Hadley entra dans le corral, armé d’un fouet. Il me fit galoper jusqu’à épuisement sous le soleil chaud de midi. Une foulée. Deux foulées. Trois foulées. Un cercle. Deux cercles. Je ne comptais plus. Je tentais seulement de placer un pied devant l’autre.
A un moment, il tourna le dos. Grave erreur. Je fonçai, folle de rage, de fatigue et de colère. Je me cabrai au dessus de lui. Il tomba à la renverse. Il était là, vulnérable. Je m’apprêtai à faire retomber mes sabots. Oui, j’allais enfin faire cesser mes tourments. Il ne pourrait pas me poursuivre. Je sauterai la barrière. J’en étais capable. Ensuite, je m’enfuirai vers les plaines, retrouver mon troupeau, ma liberté.
« STOP ! » La voix du vieux Fred claqua comme un coup de fouet. Je déviai la trajectoire de mes sabots. Rien que sa voix avait un impact incroyable sur moi. Mon seul ami. Je ne voulais pas le décevoir. Il avait l’air en colère. Si je perdais mon seul ami, qui viendrais me réconforter ?
Hadley sortit de l’enclos, ébranlé. Fred le soutint, sans un regard pour moi.
Malheureuse, je restais dans le corral. Je trottais, anxieuse d’avoir perdu mon ami. Je hennissais, l’appelant de toutes mes forces, lui demandant pardon, le suppliant de revenir. Mais Fred ne parlait pas la même langue que moi. Il ne revint pas. Le soleil se coucha derrière les montagnes, et disparut derrière la ligne de l’horizon. Mon regard se perdit dans le dégradé de couleurs du ciel. Que pouvait bien faire mon troupeau ? Je n’en savais rien. Mais j’étais seule, alors qu’eux, ils étaient ensemble.
Des pas retentirent alors que le soleil disparaissait dans une dernière lueur orangée. Je me tournai, prête à affronter la colère des Hommes. C’était Fred. Il me regarda droit dans les yeux, cherchant la moindre trace d’agressivité. Il n’en trouva aucune. Tout mon être n’était que peur et désarroi. Il avança. Je le suivis du regard. Il s’arrêta, me tourna le dos, et repartit dans l’autre sens. Là, désespérée à l’idée d’être de nouveau seule, je hennis, et partis au petit trot, pour le rejoindre, refusant de rester seule. Je venais de lui accorder toute ma confiance. Il pourrait savoir tous mes secrets, toutes mes pensées. Je lui donnais tout, je lui donnais le soin de me protéger. Je lui confiais mes doutes, mes peurs. Je lui accordais tout cela dans le petit trot que j’exécutai pour le suivre.
Il se retourna, planta son regard dans le mien et lut alors toute la confiance que je lui donnais. Il ouvrit en grand la barrière et partit. Je le suivais sans hésiter, guidée par l’amour que je lui portais. Il sourit. Un cheval sauvage lui avait accordé sa confiance. Devant mon box, il s’arrêta, m’ouvrit la porte et entra avec moi. Il caressa doucement mon chanfrein en murmurant le prénom qu’il m’avait choisi.
« Pearl. »
Miiss-Loé






Ça y est, le Sabots' Mag est terminé. Merci de nous avoir lues, en espérant que cette édition vous a plus à son tour. Encore une grand merci à mes collaboratrices cas sans elles (de plus en plus nombreuses) cette édition n'aurait pas vu le jour.
HL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
'Telle.
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 3645
Age : 25
Prénom : Estelle
Localisation : Hérault (34) - Lyon (69)

MessageSujet: Re: Le Sabots' Mag, quatrième du nom.   Lun 15 Mar - 21:50

Ai pas tout tout lu encore ^^
J'aime bien cette nouvelle rubrique d'art !
Très beau tableau d'ailleurs =)
Et le camargue.. De chez nous ça


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cirocky
Poulain
Poulain
avatar

Féminin Nombre de messages : 621
Age : 26
Prénom : Cindy
Nom des chevaux : Pleins de chevaux de coeur
Localisation : Alsace (67) - France

MessageSujet: Re: Le Sabots' Mag, quatrième du nom.   Lun 15 Mar - 22:01

J'ai pas trop compris le quoi de neuf =/

Mais l'idée de la partie "art" est pas mal du tout et l'histoire toujours aussi prenante =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amour-des-chevaux.fr-bb.com
Lullaby
Poney amateur
Poney amateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 4301
Age : 21
Prénom : Maëlle
Nom des chevaux : Mille or ~ (Papia)
Localisation : 49

MessageSujet: Re: Le Sabots' Mag, quatrième du nom.   Lun 15 Mar - 22:34

J'ai pas tout lu, mais en totu cas de ce que j'ai lu c'est super =)
Et je sens que la technique de la mobilisation des hanches va m'être très très utiles autant avec Papia qu'avec Mille or =)

_________________
« Quand je suis allé à l'école, ils m'ont demandé ce que je voulais être quand je serais grand. J'ai répondu "heureux". Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question, j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie. » [John Lennon] ... ♥ Mille or & Papia

"Our love would be forever. And if we die. We die together."
(L)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xx-Miiss-Horse-xx.skyrock.com
~ Nimroch
Cheval de concours
Cheval de concours
avatar

Féminin Nombre de messages : 14244
Age : 27
Prénom : Cynthia
Nom des chevaux : Bambou

MessageSujet: Re: Le Sabots' Mag, quatrième du nom.   Mar 16 Mar - 20:38

Hihi, je suis contente que ma petite intrusion artistique vous intéresse Razz !! J'avais peur que ça soit ennuyeux, mais j'ai tenté Razz !!

Très intéressant l'exercice Smile !! Je vais souvent faire à Bambou des déplacements des hanches mais là, voilà quelques explications en plus, c'est intéressant Smile !!
La nouvelle est vraiment bien aussi Very Happy !!!

J'ai pas encore lu la fiche race par contre, mais je m'y emploie Razz

_________________


I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inês & Acero
Poney de club
Poney de club
avatar

Féminin Nombre de messages : 990
Age : 23
Prénom : Inês
Nom des chevaux : Acero
Localisation : Genève

MessageSujet: Re: Le Sabots' Mag, quatrième du nom.   Mar 16 Mar - 20:59

Moi j'aime beaucoup la partie qui présente le Camarguais !

Moriette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ Nimroch
Cheval de concours
Cheval de concours
avatar

Féminin Nombre de messages : 14244
Age : 27
Prénom : Cynthia
Nom des chevaux : Bambou

MessageSujet: Re: Le Sabots' Mag, quatrième du nom.   Mar 16 Mar - 21:17

Inês j'ai direct pensée à Moriette quand j'ai vu ça Razz Wink

_________________


I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
'Telle.
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 3645
Age : 25
Prénom : Estelle
Localisation : Hérault (34) - Lyon (69)

MessageSujet: Re: Le Sabots' Mag, quatrième du nom.   Dim 21 Mar - 17:41

• Cycia a écrit:
Hihi, je suis contente que ma petite intrusion artistique vous intéresse Razz !! J'avais peur que ça soit ennuyeux, mais j'ai tenté Razz !!

Meuu non Cycy t'es pas ennuyeuse =)
Tu nous referas un article d'art dans un prochain numéro hein ?!

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vi'
Poney de club
Poney de club
avatar

Féminin Nombre de messages : 1427
Age : 23
Prénom : Virginie
Nom des chevaux : Undara
Localisation : Suisse, Genève

MessageSujet: Re: Le Sabots' Mag, quatrième du nom.   Dim 21 Mar - 18:52

J'aime beaucoup !
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad Girl
Modératrice
Modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 6636
Age : 26
Prénom : Mélod'
Localisation : Lorraine (54)

MessageSujet: Re: Le Sabots' Mag, quatrième du nom.   Dim 21 Mar - 19:08

J'aime beaucoup l'article de Cycy Smile
Encore bravo à vous les filles!

_________________


« Si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre.
Tu seras pour moi Unique au monde.
Je serai pour toi Unique au monde... »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ Nimroch
Cheval de concours
Cheval de concours
avatar

Féminin Nombre de messages : 14244
Age : 27
Prénom : Cynthia
Nom des chevaux : Bambou

MessageSujet: Re: Le Sabots' Mag, quatrième du nom.   Dim 21 Mar - 20:51

'Telle. a écrit:
• Cycia a écrit:
Hihi, je suis contente que ma petite intrusion artistique vous intéresse Razz !! J'avais peur que ça soit ennuyeux, mais j'ai tenté Razz !!

Meuu non Cycy t'es pas ennuyeuse =)
Tu nous referas un article d'art dans un prochain numéro hein ?!

Bah normalement oui Razz !!! J'ai déjà selectionné quelques oeuvres (notament en feuilletant pendant 1h30 l'ENORME livre Le cheval dans l'art qui est à la BU ^^) faut que j'en choisisse une et que éventuellement, si je sais pas quoi dire, que je fasse quelques recherches Razz !!

Sinon merci Mélody Very Happy

_________________


I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
'Telle.
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 3645
Age : 25
Prénom : Estelle
Localisation : Hérault (34) - Lyon (69)

MessageSujet: Re: Le Sabots' Mag, quatrième du nom.   Dim 21 Mar - 20:54

Tout ça pour nous Cycy !
Roo c'est gentil dis donc

Au moins, on peut toujours dire que ça te sert d'entraînement x)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ Nimroch
Cheval de concours
Cheval de concours
avatar

Féminin Nombre de messages : 14244
Age : 27
Prénom : Cynthia
Nom des chevaux : Bambou

MessageSujet: Re: Le Sabots' Mag, quatrième du nom.   Dim 21 Mar - 20:57

Mdr !! Oui surtout avec Géricault là, ça m'a fait ressortir des trucs que j'ai appris l'année dernière Razz !! Surtout que l'art contemporain, c'est pas ce que je préfère mais le 19ème siècle ça me va et j'aime bien les analyses d'oeuvres Razz !!

La prochaine sera surement de l'antiquité je pense I love you

_________________


I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laptitesid
Poney de club
Poney de club
avatar

Féminin Nombre de messages : 1402
Age : 27
Prénom : claire
Nom des chevaux : océane
Localisation : alsace

MessageSujet: Re: Le Sabots' Mag, quatrième du nom.   Lun 22 Mar - 18:33

j'ai adoré l'article sur l'art! bonne idée d'avoir choisi le romantisme! j'aime leur façon de peindre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laptiteOcE-eTsaClairette.skyrock.com
Élise
Poney de club
Poney de club
avatar

Féminin Nombre de messages : 1904
Age : 18
Prénom : Élise
Localisation : NPDC

MessageSujet: Re: Le Sabots' Mag, quatrième du nom.   Lun 22 Mar - 21:02

j'ai adoré l'article sur l'art! bonne idée d'avoir choisi le romantisme! j'aime leur façon de peindre!
J'allais dire pareil Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ Nimroch
Cheval de concours
Cheval de concours
avatar

Féminin Nombre de messages : 14244
Age : 27
Prénom : Cynthia
Nom des chevaux : Bambou

MessageSujet: Re: Le Sabots' Mag, quatrième du nom.   Jeu 25 Mar - 19:02

Hihi, j'ai bien choisit alors Razz !!

_________________


I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laptitesid
Poney de club
Poney de club
avatar

Féminin Nombre de messages : 1402
Age : 27
Prénom : claire
Nom des chevaux : océane
Localisation : alsace

MessageSujet: Re: Le Sabots' Mag, quatrième du nom.   Ven 26 Mar - 16:04

oui hihi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laptiteOcE-eTsaClairette.skyrock.com
HorseLatitudes
Poulain
Poulain
avatar

Féminin Nombre de messages : 625
Age : 27
Prénom : Sushi

MessageSujet: Re: Le Sabots' Mag, quatrième du nom.   Sam 10 Avr - 12:59

Bon, ayant été vraiment débordée ces derniers temps, je n'ai pas pu poster d'annonce pour savoir qui va contribuer à la prochaine édition. Donc je suis prête à la publier avec quelques jours de retard (normalement c'est pour le 15) si jamais vous pensez écrire quelque chose mais n'avez pas le temps avant le weekend prochain. Bref, je vous écoute.
(Je rappelle qu'il y a, comme rubriques : la fiche race, technique et/ou exercice, soins, hippologie. Pour la nouvelle, j'attends de vos... nouvelles :-'.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrysalide
Poney amateur
Poney amateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 3898
Age : 22
Prénom : Loélia
Nom des chevaux : Bad Boy
Localisation : France

MessageSujet: Re: Le Sabots' Mag, quatrième du nom.   Sam 10 Avr - 22:14

Moi je te fais la mienne, comme d'hab' =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HorseLatitudes
Poulain
Poulain
avatar

Féminin Nombre de messages : 625
Age : 27
Prénom : Sushi

MessageSujet: Re: Le Sabots' Mag, quatrième du nom.   Dim 11 Avr - 11:47

Très bien, je note Miiss-Loé, merci \o/.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lullaby
Poney amateur
Poney amateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 4301
Age : 21
Prénom : Maëlle
Nom des chevaux : Mille or ~ (Papia)
Localisation : 49

MessageSujet: Re: Le Sabots' Mag, quatrième du nom.   Dim 11 Avr - 11:54

Moi ma nouvelle, et si j'ai le temps je te ferais peut-être un autre article ...

_________________
« Quand je suis allé à l'école, ils m'ont demandé ce que je voulais être quand je serais grand. J'ai répondu "heureux". Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question, j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie. » [John Lennon] ... ♥ Mille or & Papia

"Our love would be forever. And if we die. We die together."
(L)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xx-Miiss-Horse-xx.skyrock.com
HorseLatitudes
Poulain
Poulain
avatar

Féminin Nombre de messages : 625
Age : 27
Prénom : Sushi

MessageSujet: Re: Le Sabots' Mag, quatrième du nom.   Jeu 15 Avr - 13:44

Bon, je publie dimanche soir. D'ici là, j'attends vos MP Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lullaby
Poney amateur
Poney amateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 4301
Age : 21
Prénom : Maëlle
Nom des chevaux : Mille or ~ (Papia)
Localisation : 49

MessageSujet: Re: Le Sabots' Mag, quatrième du nom.   Jeu 15 Avr - 13:45

Ca vient Wink

_________________
« Quand je suis allé à l'école, ils m'ont demandé ce que je voulais être quand je serais grand. J'ai répondu "heureux". Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question, j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie. » [John Lennon] ... ♥ Mille or & Papia

"Our love would be forever. And if we die. We die together."
(L)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xx-Miiss-Horse-xx.skyrock.com
~ Nimroch
Cheval de concours
Cheval de concours
avatar

Féminin Nombre de messages : 14244
Age : 27
Prénom : Cynthia
Nom des chevaux : Bambou

MessageSujet: Re: Le Sabots' Mag, quatrième du nom.   Jeu 15 Avr - 23:28

Ah crotouille :s !! Je voulais pondre un truc mais là, comme je suis en pleine révisions en ce moment, je sais pas si j'aurais le temps :s

_________________


I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HorseLatitudes
Poulain
Poulain
avatar

Féminin Nombre de messages : 625
Age : 27
Prénom : Sushi

MessageSujet: Re: Le Sabots' Mag, quatrième du nom.   Sam 17 Avr - 16:42

Y a aucun souci Cycia, je comprends que tes partiels passent en priorité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Sabots' Mag, quatrième du nom.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Sabots' Mag, quatrième du nom.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Série de meubles] Quatrième Mur par Numéro 111
» Club Med Punta Cana : 34 millions $ pour un quatrième trident
» La quatrième bougie d'Eliot .....
» Quatrième fête des plantes
» La troisième et la quatrième ponte de l'année ! C'est le début !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aux 4 Sabots ! :: Le forum :: Sabots' Mag-
Sauter vers: